But du blogg

C'est un blog qui n'a pas de but lucratif, et je ne souhaite pas retirer tout le mérite aux différents auteurs des tuto que j'ai pu apprécier et admirer.

Si vous même avez des liens, n'hésitez pas à me les indiquer pour que je les insère.



Paquito

dimanche 11 mai 2014

Projet Table d'Expo : Royaumes Ogres par Runtherder

Par Runtherder 


PROJET DU CONSEIL D'AFFICHAGE : Royaumes Ogres
3T-studios a beaucoup de projets potentiels et les demandes ne cessent d’arriver. Même si je suis le principal concepteur et planificateur de la plupart de ces projets, il y en a encore quelques uns que je ne fais pas seul. J'ai tendance à être attiré par des projets qui nécessitent des préparatifs fastidieux et complexes. J'aime la collecte de fournitures, l'organisation de mes matériaux, en faisant d’abord les plans dans ma tête avant de les coucher sur le papier et surtout j'aime la recherche. Je navigue souvent sur le net ou consulte ma collection de livres, tournant comme un rebelle pour prendre des photos de formes, de couleurs et de textures différentes, mais ça va entrer dans la « Zone » de ce que j'attend avec impatience. La Zone est réalisée uniquement lors d'une certaine phase et une partie de la construction d'un projet implique ce qui semble être des étapes et tâches répétitives sans fin. Ce long rituel est ce qui m'a fait connaitre comme quelqu'un qui ne poste pas de mises à jour travail en cours et ne pas envoyer des photos disponibles à mes clients spécialement dans la phase amont de mes projets. C'est une des raisons pour lesquelles la patience est une des choses nécessaires, et nous la demandons à nos clients potentiels avant même de nous contacter.
Ce projet a commencé de la même façon que n'importe quel projet antérieur.
Croquis.

RuntHerder est le seul artiste en qui j'ai confiance pour faire une représentation de mes plans. Sa vitesse et son incroyable capacité à parfaitement interpréter ma vision, c'est pourquoi quand je suis à court de temps, je demande son aide. Parfois, je me demande s'il a accès à mon esprit ? Je n'ai qu'à décrire comment je vois quelque chose, lui donner deux trois détails de tailles et de dimensions et Bim, je l'ai en main en peu de temps.
Cela m'a bien aidé lors de la construction, avoir un schéma à suivre et s'y référer, et, il m'a aussi aidé pour permettre à mon client de visualiser le concept et le plan que j'avais en tête. Mon client voulait trois plateaux de présentation pour son armée Ogre. Il les voulait avec une dimension spécifique parce que ces plateaux doivent être présentés dans une vitrine qu'il avait, et il était donc très important de bien respecter ces dimension. Après quelques échanges, nous avons enfin eu son feu vert.
Voici un gros plan du pont qui serait la structure au centre du plateau du centre.
Le deuxième plateau est le campement principal. Murs de rondins, cabane et bannières ne sont quelques-uns des détails qui vont intégrer le décors.
Quelques détails le long du chemin.
Et enfin le dernier plateau que le client n'avais pas pu voir au début, car il m'avait demandé certains changements le début de la fabrication.
Une fois la phase de conception finie, et l'approbation de mon client, nous avons procédé à la coupe de la base des plateaux et puis j'ai commencé à rassembler les matériaux nécessaires pour lancer ce projet.
Nous utilisons pour notre base des planche de médium d'environ 10mm d'épaisseur. Ce matériau n'a généralement pas de problèmes de déformation par rapport aux autres panneaux d'agglo ou de contreplaqué. J'ai été étonné que ce matériaux n'est pas toujours disponible dans d'autres pays et j'ai eu beaucoup de message pour savoir où l'on peut en obtenir. Il en va de même pour le polystyrène expansé bleu à haute densité. Il est utilisés pour l'isolation et peut également être rose en fonction d'où vous êtes.
En même temps, nous commençons à sculpter des pièces.  Nous utilisons premier de la super sculpey pour obtenir la forme. Puis après cuissons et refroidissement, on la recouvre de greenstuff pour les détails plus fins. Il faut environ quatre jours pour aller de la sculpture à la fabrication de pièces moulées.
Le polystyrène bleu est sculpté et de gros morceaux d'écorce sont placés en utilisant un pistolet à colle. L'écorce a une excellente texture pour faire des falaises.
On comble les trous et les espaces en utilisant un enduit polyfilla. Pas trop précautionneusement car il sera poli et poncé une fois sec.
C'est le moment idéal pour ajouter des pierres en attendant que l'enduit sèche. J'ai choisi une texture de roche avec des arêtes vives au pied du pont en ruine.
Voici un gros plan sur les "rochers". Ce sont morceaux cassés de quickcrete (sorte de ciment). J'ai aussi ajouté quelques pierres arrondies pour faire les rochers de la rivière.
Une fois l'enduit de rebouchage sec, il était temps de lisser et poncer à l'aide d'un papier de verre fin pour la préparation du flocage. Nous ajoutons de la peinture noire à la colle PVA diluée obtenir un meilleur recouvrement de la couche d'apprêt quand il sera temps d'apprêter. Comme d'habitude, nous utilisons trois sable de taille de grains différents du moyen pour recouvrir les zones plates, du gros sur les parois des falaises et les rochers en ruine. Nous utilisons ensuite la colle à bois diluée en l'appliquant vers le bas, puis un léger spray avec l'aide d'un vaporisateur pour s'assurer que tout est humide afin que la colle adhère le tout plus facilement.
Il faut une journée ou quelques heures en face d'un ventilateur être sur que tout sèche complètement. Dès que c'est prêt, on applique un léger brossage pour faire tomber et évacuer le surplus de sable/gravier. La partie suivante est l'étape où l'on prend soins pour placer les pierres rondes. J'utilise des cailloux de rivière lisse, de taille minuscule, petite et moyenne que j'ai pris spécifiquement pour le style séché de la rivière. Il faut prendre soin sur la façon de placer chaque caillou ou cela pourrait anéantir l'effet désiré.Un peu de colle à bois dabsof sous chaque pierre posée, et puis il est temps de laisser sécher quelques heures. Et enfin on applique un dernier mélange de sable moyen et gros.
Avant son séjour devant le ventilateur, j'ai posé du sable fin pour les chemins que j'avais repérée plus tôt. Nous avons étalé une zone avec de la colle à bois diluée puis appliqué le sable fin et puis appliqué de l'eau par dessus.
Une brossage rapide avec une pinceau plat ou une brosse à dents pour s'assurer que tout tient parfaitement. On peut aussi retourner le plateau et tapoter derrière, ça fonctionne également.
Ici, j'ai demandé à Runt pour m'aider à faire le cadre. Faire en sorte de couper les côtés droit avant de faire le revêtement.
Le coffrage se passe en douceur, en utilisant le deuxième composant époxy pour fixer les morceaux soigneusement taillés de carte plastique. Plus tard, tous les trous et les joins du bord extérieur seront traités avec du mastic squadron (squadron putty) avant l'apprêt final.
Voici les lacunes, là où la carte plastique est au niveau du sol et ont été remplis avec de l'enduit de rebouchage. Je laisse sécher avant de ponçage puis on applique du sable moyenne ou en fonction du type de texture dont le sol a besoin. Un brossage final est fait et finalement pouvons apprêter.
Ce n'est effectivement pas la dernière fois que nous allons apprêter cette base. C'est pourquoi vous voyez des zones qui ne sont pas encore recouverte. Je fais habituellement les constructions et que j'installe avant l'apprêt final.
Une autre vue du plateau, la base est apprêtée. Il est maintenant prêt pour les structures.
Pendant que le premier plateau sèche, je commence à sculpter le polystyrène extrudé bleu pour le second plateau. De plus gros morceaux d'écorce sont choisi et collé à leurs places appropriées.
Les mêmes étapes que le premier plateau, je remplir toutes les trous avec l'enduit de rebouchage. Au moment où le premier plateau était prêt pour les cailloux, celui-ci part à l'extérieur pour sécher. En fonction de l'heure, le séchage se fait à l'extérieur ou devant un ventilateur. C'est surtout vrai l'été.
Les gros cailloux bruts, légèrement arrondi sont intégrés à l'enduit de rebouchage encore liquide avant le ponçage final et la préparation pour le gravillonnage.
Le sable moyen a été répartis sur toutes les surfaces, suivi par du sable plus gros autour des rochers et des zones de débris. Tous ont été traités avec de la colle à bois diluée. Puis vient le séchage et  le brossage du surplus. Rincer et répéter.
Il est très important de mentionner qu'on a planifié les zones de chemins et des lieux à fort passage, afin de maintenir le flocage de sable rugueux hors des sentiers, et ce serait difficile de le lisser plus tard. Le sable fin va sur ces passages pour le mélange efficace.
Alors que les deux plateaux sont floqués avec du sable, séchés et prêt pour l'apprêt, je les passais tous les deux à Runt, et alors qu'il coupait les côtés carré, j'ai remarqué quelque chose de bizarre ; les espaces entre l'enduit de rebouchage, des morceaux d'écorce et de polystyrène bleu a créé une grotte. Des choses inattendues comme ici déclenchent souvent chez moi de bonnes idées. Bien qu'il ne faisait pas partie du plan, je me suis lancé dans la fabrication d'une grotte qui ajouterait un élément visuel intéressant et un autre relief.
J'ai fait la même chose pour le second plateau. Voici comment Runt a taillé la deuxième grotte sur le second plateau.
Il découpe un pochoir d'un papier carbone du contour de la grotte, dont il s'est servi pour faire les traits afin de couper la carte plastique que nous allons utiliser pour habiller les côtés.
Couper, habiller et fixer à l'aide d'un colle bicomposants époxy.
Le Milliput été utilisé pour créer les stalagmites et les stalactites et autres détails des pierres d'éboulement de la grotte. Le Milliput peut être lissée à l'aide de l'eau, mais conserve toujours un grain de pierre quand il sèche. Mais il peut aussi aussi bien être sculpter sans s'effriter.
L'enduit recouvre les trous. Le temps de séchage a été rapide parce qu'il y en avait en petite quantité.
En mélangeant le sable avec les différentes tailles de grains appropriés. Après le temps de séchage nécessaire et un brossage, le plateau est prêt à recevoir les structures.
Il nous faut plus de composants. Il se trouve que nous avons à faire beaucoup de structures de bois tels que des échafaudages, des cabanes et des ponts. Je voulais créer une variété de textures. Bien que travailler avec du balsa et du tilleul est super, je tenais à le faire moi même et sculpter les planches de bois riche en noeuds et un grain de bois avec un style délabré.
Le dicton : "On ne fait pas d'omelette sans casser des œufs" semble approprié à ce que j'allais faire par la suite. La plupart des gens grince des dents à faire ce processus ; après tout ce travail de finition minutieux, il ne serait détourné, épissé et déchiqueté pour obtenir un coté vilain avant qu'il ne devienne assez neuf. Ici, c'est la moitié du support du pont. J'ai utilisé deux baguette de tilleul de 3 mm d'épaisseur, même si c'est équivalent à 6 mm d'épaisseur, je l'ai renforcé de deux baguettes de 1,5 mm. Le tilleul est un bois plus dur par rapport au balsa, mais tous les veinure du bois créent des points fragilité, en particulier avec de minces morceaux de bois. Pour éliminer ce problème, je colle les morceaux avec des angles de nervures opposés les uns aux autres pour le renforcer.
La partie supérieure du pont. Les planches sont alternés de bois moulé de tilleul et la résine sculptés planches. J'ai fait en sorte que ça appuie sur une base de 30 mm.
Ici, je suis avec mon outil de démolition. Un ciseau à bois et un maillet en caoutchouc.
Le pont prend forme. Je texture des morceaux de tilleul individuellement à l'aide de mon cutter exacto. L'ajout de rainures et d'encoches pour donner au bois un aspect usé et vieux.
J'ajoute différents types de supports, de l'écorce de bois naturel et des chevilles sculptées. Ici, je me sers de la super glue pour fixer un fil de nylon qui simule le cordage.
Pour terminer la partie effondré du pont. J'ajoute des rivets et des bandes métalliques.
La vue de dessus du pont. Vous pouvez voir les planches mixtes que j'ai utilisé, et assemblé de manière hasardeuse menant à la partie en ruine.
Après l'assemblage du pont, il est temps de fondre les poutres de support en utilisant le grain approprié de sable. Je laisse sécher avant de pulvériser premier apprêt. Si j'utilise du bois pur sur une structure je le peint parfois à la main ou parfois à l'aérographe, mais puisque j'ai utilisé la résine pour cette structure particulière, j'ai utilisé une bombe pour l'amorce.
Bien qu'individuellement ces plateaux vont occuper leur propre étagère et j'ai promis au client que nous allons faire les plateau en continue et pour qu'il puisse avoir une option pour les présenter tous, tout en étant connecté aux autres s'il le souhaite. Ici vous pouvez voir les derniers ajustements de rebouchage pour s'assurer que les plateaux sont au même niveau. Si vous voyez un petit écart, c'est parce que l'un des plateaux n'était pas encore encadré. Le cadre sera la forme exacte que l'autre plateau. On a taillé l'excès de matériau et d'ajouter des rochers tandis que le rebouchage est léger.

Le cadre avant fixé à l'aide d'époxy bicomposant. J'ai placé les deux plateaux ensemble pour pouvoir les liés avec du sable avec un grain de sable approprié. Un petit brossage après séchage pour préparer l'apprêt.
Nous avons arrêté après avoir mélanger le sable sur le premier et le second plateau. Ici on peut voir une autre photo avec un angle différent.
J'ai commencé à peindre le sol. Je pars toujours des tons de terre boueux pour aller vers des ton plus chaud et plus riches sur les rochers pour le contraste. Après avoir terminé les éclaircis, je re-noircis le pont et les roches de la rivière.
J'ai donne la couleur de base du pont.
La texture des planches vient après les éclaircis finaux.
Parfois, quand je travaille sur quelque chose depuis si longtemps je m'arrête pour voir les couleurs et les formes de l'ensemble et c'est à ce moment que je sais si j'ai besoin de changer d'air ou de travailler sur quelque chose d'autre pendant un certain temps. J'ai commencé à tailler les dizaines de pointes dont je vais avoir besoin pour les trois plateaux. Mon type préféré de bois est incontestablement quelque chose qui pousse en abondance ici, en Arizona : le Mesquite. Il a une écorce noueuse et une très fine écorce texturée qui donne des branches dynamiques et font des arbres avec une bonne échelle. Le bois est assez facile à sculpter même s'il est sec.
Je laisse quelques unes brindilles en pointe simples, mais j'en fais aussi en leur collant une bande de carte plastique puis j'y colle des rivets pour les faire ressembler à une bande métallique. J'ai aussi nouées quelques unes avec de la ficelle de nylon pour un style de corde.
Après le découpage de quelques dizaines, il était donc temps d'apprêter puis de peindre. J'utilise mon ciseau de bois à lame ronde pour sculpter l'endroit que j'ai choisit pour planter les pointes et les fixer en les collant avec de la colle à bois.
On voit sur l'image ici un soupçon de colle à vois dont je ne m'étais pas trop préoccupé. Les bases de ces pointes seront floqué avec du sable approprié.
Voici une autre vue montrant le pont fini. Les roches de rivière seront peintes à la fin et tous les autres accessoires seront ajoutés plus tard.
C'est la centième fois que cette pièce a été brossé. Enfin, pas vraiment, mais chaque plateau va passer par tout une série de brossages pour s'assurer que le surplus soit retiré.
Je ne sais même pas comment expliquer ceci, mais c'est un vrai. Les scorpions sont un fléau dans mon existence. Depuis que je suis parti de CA et que je suis arrivé ici, j'ai été piqué sur une douzaine de fois. Je ne plaisante pas. Ces bestioles me cherchent​​. Je ne sourcille plus quand je vois ces bestioles. Bienvenue dans le Sud-Ouest, la maison des pires créatures. (Aucun scorpion n'a été blessé lors de ce projet. Il a été capturé par Runt et libéré dans le désert.)
La plupart des étapes de la premier plateau étaient fais, je commence alors le moulage des pièces dont j'aurai besoin pour le deuxième plateau. Ici vous pouvez voir les défenses de différentes tailles, des boucliers ogre, des runes et différents crânes humains et animaux. J'ai aussi commencé à découper des formes qui ressemblent à des peaux d'animaux. Toutes les pièces en résine seront lavés et nettoyés avant l'apprêt.
La principale caractéristique du second plateau est la cabane. J'ai décidé de tailler la forme avec un bloc de mousse de fleuriste. Ces truc sont très biens pour donner une forme, ça se rétracte avec un peu de pression appliquée et elle conservera la forme. J'ai construit le cadre de la tente en utilisant des formes concaves avec des crêtes que j'ai découpé et pressé dans la mousse. La forme concave fera en sorte que lorsque je drape le papier humide sur la forme, il imitera les effets de la gravité. (DIY complet étape par étape à ce sujet dans l'avenir.)
Après le drapage de la dernière des huttes, il est temps de les laisser sécher. La colle à bois prend un peu de temps à sécher. Un passage devant le ventilateur est n'est pas inutile, et il est préférable de faire d'autre chose pendant qu'elles sèches.
Ici, je fait de la couture. Runt à ce moment commence à fureter derrière moi en faisant des sons de tsk tsk. Il pensait que je plaisantais quand je disais que je ferais de la vraie couture. J'utilise de la ficelle de chanvre disponible à l'achat à tout les magasins d'art déco. Si vous avez remarqué j'ai aussi apprêté les défenses de résine puisque je ne peins pas le toit, il est préférable d'amorcer la résine séparément.
De petites touches comme la peau d'animal ajoute du réalisme.
Plus de points de suture.
Les cadres de mur que j'ai utilisé sont les chevilles que j'ai affûte et taillé les extrémités en pointe. Les liens sont réalisés avec de la ficelle de chanvre. J'ai l'habitude de composants pré-apprêtés avant la construction mais puisque c'est du bois et que j'ai la possibilité de simplement les peindre en noir après assemblage.
Avec la plupart des travaux de construction et ​​la cabane que j'ai fait, je concentre mon attention sur les autres structures qui vont le second plateau. Voici mon monument runique sculpté qui sera encadrée par du bois brut.
L'encadrement est terminée. Quelques rivets et il est prêt pour la peinture noire. J'ai aussi marqué l'endroit où ira la cabane.
J'ai découpé l'entrée de la hutte et collé le cadre en utilisant les défenses moulées. J'ai aussi collé l'emblème ogre apprêtée dessus de la porte.
Un rapide travail de sculpture à l'aide de super sculpey. Ces morceaux de terre cuite seront placés autour du campement.
En voici quelques-uns placés et mélangés en utilisant du sable grossier.
Il est temps de peindre la roche runique.
Voici le temps d'assembler les étendards. Je laisser à Runt ce plaisir. Il est vraiment fort dans l'assemblage de ces choses. Ce mec est un génie !
Pendant ce temps, le reste du papier a été coupé et fixé avec de la colle. J'ai fait un rabat en cuir dessus de la porte faite en Greenstuff.
Une fois la greenstuff sèche, il était temps d'apprêter à la main. Alors que l'apprêt émail se couchait et se collant, je la posait avec une brosse à poil dure pour lui donner une texture bosselée de peau, etc.
La couleur de base est snakebite leather pour les défenses et ensuite appliqué du brun foncé sur les chevilles. Le noir est sur ​​le rabat.
J'ai choisi soigneusement les points de suture. J'ai mentionné que la cabane se ne serait pas peinte mais simplement taché pour la faire paraître sale.
Il y a plusieurs façons de tacher le papier pour le faire paraître vieux ou sale, mais pour les paresseux ce produit est idéal. Il tire un peu sur le rouge jusqu'à ce qu'il soit sec mais avec en combinant une encre brune foncée en la tamponnant, cela vous permettra d'atteindre le style de la crasse et la saleté.
Les cordes, les défenses et l'emblème sont tous finis. Il y a juste à faire l'éclaircit sur le rabat du cuir.
Il est temps de finir les petits objets sur ce plateau et terminer toute la peinture .
Voici le deuxième plateau avant la pose de la hutte. Tout est peint à l'exception des rochers de la rivière.
La cabane est maintenant collé sur le plateau. La saleté et le sable seront utilisés pour l'assemblage final .
La cabane est maintenant mélangé avec la poussière et les graviers entassés sur les murs . Les piques sont également placés. Les parties de résine, scupley et plastique ont été apprêtées et seront bientôt peintes ainsi.
La dernière peinture à faire était les rochers de rivière, que j'ai commencé par le premier plateau.
Voici un petit détail supplémentaire Runt avait décidé de mettre des cristaux dans les petites grottes. Ceux-ci sont des chutes de diamants Herkimer que j'ai eu lorsque j'ai fait la fabrication de bijoux, il y a un quelque temps.
Le dernier et troisième plateau.

Fondre les bords de encore avec le sable de grains approprié.

Apprêté et prêt pour la construction. Voici ma récolte de branches de mesquite.
Runt me taquinait car le plancher avait l'air d'un radeau. J'ai passé une bonne heure à les fixer et me suis enquiquiné à le faire jusqu'à ce qu'il a dise ce qui était une blague. Plus ficelle tissage.
L'entrée de la Gueule .
J'ai juste commencé à poignarder le fichu truc. En ce moment je fais une transposition sur tous ceux qui m'ont embêté.
Oh regardez, je fais de petites échelles et toujours en utilisant de la ficelle. Sympa !
Des crânes pendus. Percez tous ces trous sur ces petites pièces est un calvaire.
Est-ce que c'est prêt ?!
Nan.
Enfin presque.
Et voilà, c'est fini ! Le second plateau. Les trois parties qui se connectent les unes aux autres. C'était un projet amusant le moins pour dire, mais à la fin je me suis arrêté pour le visualiser. Je n'arrêtais pas de demander à Runt si c'était bien. Il aime me taquiner et ça me frustre parfois. Notre client semblait heureux, mais il était aussi un peu avare de mots. Eh bien, je pense que ma réaction fut ok.
Voici le plateau n °1 : Le Pont. Le comparatif entre le croquis et le résultat final.
Voici le plateau n °2 : Le campement. Le comparatif entre le croquis et le résultat final.
Voici le plateau n °2 : La gueule. Le comparatif entre le croquis et le résultat final.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire