But du blogg

C'est un blog qui n'a pas de but lucratif, et je ne souhaite pas retirer tout le mérite aux différents auteurs des tuto que j'ai pu apprécier et admirer.

Si vous même avez des liens, n'hésitez pas à me les indiquer pour que je les insère.



Paquito

lundi 6 janvier 2014

Little Village Life-Fantasy Project



Par MisMuse
Il n’y a pas vraiment pas de limite d’âge pour commencer à jouer Warhammer ! C’est ici l’histoire d’une mère qui veut offrir à son petit bambino tout un village de rustiques et fantaisistes maisons rappelant Le Seigneur des Anneaux. Nous avons décidé de nous jeter dans cette aventure !

Cette demande était originale. Nous avons généralement des commandes par les meilleurs joueurs et principalement du publique WH40K. Nous n’avons généralement pas à expliquer ce qu’est l’échelle 28mm ou quel type de terrain affectent la jouabilité ou la nature même d’un jeu, Warhammer en particulier. En fait, presque tout le monde qui se rapproche de nous avec un projet potentiel a à l’esprit généralement une idée de ce qu’il veut.
Notre clientèle habituelle
Cette cliente particulière était inhabituelle parce qu’elle ne jouait pas et n’avait aucune idée de ce qu’est le jeu de figurines. Ce qu’elle est, une maman qui a un petit garçon dont l’anniversaire approchait rapidement. Elle avait été à l’affût d’un cadeau parfait et venant sur notre site, a été intrigué par nos séries Metal Ork. Il n’en a pas fallu beaucoup plus pour qu’elle se décide et qu’elle souhaite commander quelque chose.
Nous avons discuté de son fils qui a 10 ans d’ailleurs et m’a dis que l’un de ses film préféré est « Le Seigneur des Anneaux ». Donc, nous avons optez pour quelque chose dans un style médiéval fantastique. Elle voulait une ville avec plusieurs bâtiments si possible, mais elle s’est reposer sur moi pour tout le reste de la conception et elle m’a demandé que la pièce ne soit pas trop grande pour des problèmes d’espace. Après son approbation, j’ai décidé de partir sur une base de 60x75cm qui est assez proche d’une petite table de bataille standard.
L’idée de conception m’est venue lorsque j’ai regardé la planche que Runt a coupée pour moi. J’avais un plan similaire du type de terrain que nous pourrions faire pour ce nouveau jeu de plateau appelé Malifaux. Le style de jeu se concentre habituellement sur des mini batailles ou escarmouches qui se prêtent bien à ce type de paysage. L’idée m’est venue à l’origine de ce jeu de rôle dont j’ai été accro sur PSP appelé Jeanne d’Arc. Il s’agit essentiellement d’un jeu de rôle tactique qui rappelle final fantasy dans lequel le combat se déroule sur ces beaux champs de bataille isométriques dans des villes ou la campagne.
La seule photo que j’ai pu trouver du jeu
J’avais l’habitude d’embêter Runt et j’ai essayé de l’embarquer dans ce projet avec moi et je me souviens d’avoir voulu lui en parler et planifier avec lui, mais nous n’avons jamais eu le temps de le faire parce qu’il n’y en avait pas vraiment besoin.
Pendant un certain temps nous reproduisions des villes ou des bâtiments trouvés dans les jeux et comme certains de ses projets plus ambitieux, comme la réplique de Megaton City de Fallout 3. (Il jure encore qu’il va la faire). Celui-ci a été planifié puis mis de côté pour être fait lorsqu’il aura plus de temps.
Ceci est inspiré par Lut Gholein sur Diablo 2
Alors imaginez mon excitation à la perspective de faire un de ceci et avec la bénédiction du patron ! Je peux enfin en faire un et avec une idée de Malifaux. Faire d’une pierre deux coups dit-on !
La mise en place est assez simple. L’espace est imposé et je dois construire et créer les dimensions. Pour la zone en hauteur, nous avons décidé de la placer à l’arrière de la carte, comme s’il y avait une fondation d’une ville fortifiée. Je voulais une maison sur la colline, un petit lac dans un coin et un point focal comme un arbre gigantesque sur le plan d’eau. Ce sont les trois caractéristiques sur lesquelles je ne ferai pas de compromis.
Ici, je trace les zones d’eau. Il y a également un petit pont (A) qui donnera l’illusion d’une source inconnue (peut-être une montagne) du lac (C) par une petite rivière qui coule. J’ai aussi marqué l’endroit d’un petit pont (B) donnera accès à l’autre rive.
Ici, vous voyez le processus de construction du polystyrène bleu à la hauteur désirée. Le lac est également à sculpter. Rien ne se perd, des débris de polystyrène coupés sont réutilisés en tant que charge pour faire des monticules aux endroits appropriés. C’est aussi à ce moment que nous plaçons l’écorce/rochers sur les bords de la rivière et du lac.
L’enduit de vitrier est notre meilleur ami. Il s’étale comme de la crème glacée, s’allège en séchant et rempli facilement les fissures ou crevasses indésirables. Le seul inconvénient de la chose est qu’il n’est pas bon marché et sa poussière quand il est poncé peut être dangereuse pour votre santé, alors essayez de ne pas renifler ces trucs et assurez-vous de porter un masque et avoir une ventilation adéquate lors du ponçage.
Il faut un jour pour l’enduit de Vitrier sèche mais un ventilateur combiné à l’air chaud et sec de l’Arizona accélère le processus, et en quelques heures tout est prêt pour le ponçage. J’ai passé beaucoup de temps sur le net pour trouver des références et des images de petits cours d’eau ou des lits de rivières.
Je cherchais des photos de pierres et de rochers en particulier et du placement qu’ils auraient dans ma rivière et mon lac. Un de nos matériaux de prédilection pour les rochers est l’écorce décorative disponible à votre magasin de bricolage au rayon jardin. L’écorce a une bonne variété de formes et de tailles et est généralement pré-nettoyé. Leur texture rocailleuse donne un style parfait qui simulent de véritables blocs de roche.
Ensuite, il fallait se procurer des pierres pour la rivière. C’est à ce moment que venait la chasse aux pierres près de l’endroit où nous travaillons. En quelques heures après avoir récuré la zone, nous en avons eu une pleine boîte. Après les pierres, vint le temps du tamisage du sable qui, à l’échelle 28mm serait la taille des petites roches. Enfin un sable finement tamisé pour le sol ou la saleté. Nous adorons cet endroit que la nature nous offre.
Le temps de réunir toutes ces choses et notre enduit était près à être poncé et lissé, pour recevoir la première couche de flocage du sol.
Nous plaçons les pierres dans un ordre particulier : d’abord les énormes rochers, puis les pierres qui sont tombés avec de la colle à bois. Laisser sécher, puis saupoudrer le sable grossier et graviers autour des pierres tombées. Avec un peu de colle diluée dans l’eau et quelques ingrédients secrets, on plonge le sable fin et des graviers en utilisant un pinceau plat comme un compte goutte, en s’assurant qu’il est complètement saturé.
Toutes les pierres tombées et l’écorce (rochers) ont été placés un par un. Oui, nous sommes des fous, mais la vraie folie est dans...
Le flocage, oh vous vous demandez qu’est-ce que ce flocage ? Plus de détails plus tard alors restez branchés !
L’habillage, par définition, est quand vous placez un matériau différent sur l’autre pour fournir un aspect esthétique. Souvent utilisé dans le langage de la construction, son but est l’isolation ou l’esthétique. C’est assez simple n’est-ce pas ?
Non ? C’est ici que la « folie commence ! » quand nous nous heurtons à un projet qui l’exige. A quoi ça ressemble ? Eh bien avez-vous déjà des puzzles de 1000 pièces ?
Imaginez chaque que chaque pièces du puzzle nécessite une attention particulière. Chacune doit être inspectée pour ses défauts, puis soigneusement taillés, brossés avec de l’eau chaude savonneuse (ce qui devrait être fait qu’une ou deux fois ), aménagée et séchée avant qu’elle ne soit prête pour le montage.
J’étais en avance. Le processus que nous suivons de coller ces morceaux est l’un des talents particuliers de Runt est son expertise à sculpter et il semble être un puit sans fond de patience, ce qui fait de lui le bon candidat pour sculpter quelque chose comme un mur. Ce n’est pas seulement la sculpture des briques ou ranger des pierres correctement, il devait couper d’une manière que les morceaux s’adaptent ensemble sur tous les côtés. Il ne serait pas tout esthétique que les motifs soient répétitifs ou qu’ils aient des raccords disgracieux lorsque nous commençons à habiller. Après la sculpture et l’application des textures, c’était alors prêt à cuire. Après durcissement, il parti alors fabriquer un moule en silicone.
Après une avance rapide de quelques jours et nous avons un ensemble de section de mur qui peut être tiré en résine encore et encore. Nous devons avons fait ce processus au moins 30 fois. Après la préparation nécessaire, nous étions alors prêts à faire un peu de musculation. Nous avons utilisé de la super cyanoacrylate (super glue spéciale pour polystyrène à environ 20$ les 50g) et une petite bouteille d’accélérateur, nous avons fait ce qui semblait être un collage sans fin, séance d’essayage et de coupe qui dura à peu près de quatre jours, juste pour habiller tout le mur.
Merci mon Dieu pour l’aide !
Voici une photo après que les murs et pavés/dalles aient été collés dans et en train de se faire enduire.
Il y a inévitablement des trous ou des taches irrégulières qui ont besoin d’être retouchée, ce que nous avons traités comme des carreaux réels et soit injectés de l’enduit de rebouchage, ou sculptés dans les détails avec du Milliput.
Il était temps de faire quelques croquis !
Nous avions prévu environ 5 structures, et constaté qu’avec de bons dessins, cela nous aidera à nous garder concentrés et nous assurer que nous aurions tous la même vue. Fondamentalement, cela empêche les dérives.
La conception de la maison et au début de la construction.
Ici, je coupais et collais les tuiles sur le toit de la maison. J’utilisais un bois de balsa de 1,5mm d’épaisseur, coupé, texturé et collés individuellement avec de la colle à bois. Je trouvais que c’est un processus très thérapeutique et le comparais à la méditation. Il y avait aussi cette récompense quand vous prenez du recul pour voir le produit final.
Quelques cottages à différents niveaux d’achèvement.
Runt était le seul qui pouvait faire ce travail à l’aérographe, il prenait littéralement une heure pour nettoyer les pièces et 5 minutes de peinture des cadrans à l’intérieur. L’aérographe était un bon moyen d’assurer un recouvrement complet sur les zones fortement texturées, en particulier sur le polystyrène et et d’autres matériaux où vous ne pourriez pas utiliser la peinture en aérosol d’apprêt. La pulvérisation de l’aérographe pouvait atteindre les profondeurs des crevasses et des fissures où un pinceau ordinaire ne pourrait pas atteindre, ou prendrait une éternité à couvrir.
Astuce de Terraformer Du Jour : L’acrylique Delta est largement utilisé pour l’aérographe en raison de sa finition profonde, sombre et super-plate qu’elle laisse. Diluée à environ 5:10 en eau pour une belle vaporisation lavis qui pénètre dans la texture et offre l’ombrage en profondeur. Diluée avec 90% ou plus d’isopropanol pour une couche qui sèche rapidement avec une meilleure couverture sur plat ou surfaces surélevées. Utilisez une technique après l’autre pour un recouvrement complet.
J’ai commencé à sculpter l’arbre pièce centrale - qui serait au milieu de la table.
L’arbre a été faite par fait à partir d’une armature de fil de fleuriste, puis en appliquant du “Pronto” (sorte de plastiroc), un type de pâte/argile à séchage à l’air léger qui se rétracte peu. Le Pronto a tendance à être un peu rugueux pour la sculpture à échelle fine mais sèche avec des fissures minuscules, fissures et un regard noueux qui est parfait pour un vieil et grand arbre comme ça.
Amélioration de la texture de l’arbre avec un morceau d’écorce réelle. Oui, j’ai peint alors qu’il était encore un peu mou.
J’ai fixé temporairement l’arbre à son emplacement avec des épingles
J’ai utilisé trois tons différents de feuillage massif, attachés aux branches avec super-glue. J’ai laissé les parties des racines nues encore, pour se fondre par la suite.
Notre village est presque fini ! Toutes les maisons ont été construites, apprêtées et peintes. La dernière chose qui a pris beaucoup de temps était d’ajouter des accessoires et détails de dernière minute. Vous ne savez jamais à l’avance quoi d’autre le décor aura besoin jusqu’à ce que vous voyez tout l’ensemble.
Revêtement a été posé et le mur et les pavés sont enduits. Apprêtés et peint pour la plupart en une journée. Vous pouvez également voir les tuiles peintes en bleu. Nos choix de couleur sur les tuiles étaient soit rouge soit bleu, mais nous avons opté pour le bleu pour contraster avec les tons chauds de la pierre.
Avec les murs peints et éclaircis, nous avions alors le terrain à travailler. Nous avons masqué les murs avec du ruban adhésif de peintre et du journal pour le protéger de la prochaine étape de peinture.
Une autre couche de base noire a été pulvérisée, puis des tons ‘terre’ appliqués, en éclaircissant des zones marbrées
Le lac et le ruisseau ont été peints avec un éclairci bleu-vert lumineux les borrs plus foncée vers le centre. Cela donnerait à l’eau un style plus lumineux et un bleu plus étincelant une fois la résine versée. Nous avons choisi d’utiliser ces couleurs plus vives, moins « rugueuse » et réalistes pour augmenter le coté imaginaire et enchanté en voyant cette table, qui, après tout, était pour un jeune enfant. Du coup, pas de crânes submergés sur ce projet.
C’est un petit quai j’avais construit très tôt un matin. Le plan original était de sculpter des poissons et des algues dans le fond du petit lac ainsi que la construction d’un petit bateau à rames à quai, mais de nombreux petits détails comme ceux-ci ont été abandonnés en raison du budget limité.
Nous avons souvent modifié notre vision originale pour l’adapter à un budget restreint et réservé seulement à un petit nombre de clients d’« élite » qui nous laissent une liberté totale et nous permettent de nous défouler avec notre imagination. Nous apprécions tous les types de clients car l’un nous permettra de dériver et de repousser nos limites, et l’autre nous impose de rester concentrés et nous lance des défis sur la façon de fournir un produit de qualité avec certaines limites.
Maintenant que j’ai décidé d’abandonner plusieurs choses, il me restait tout juste deux jours de travail. Hourra ! J’ai construit le quai si vite que je n’ai même pas pensé à prendre des photos d’en-cours. Je l’ai construit essentiellement avec des bandes de balsa. J’ai taillé quelques encoches et repassé un peu avec le dos de mon cutter exacto. J’ai posé les bandes de longueur différentes de balsa comme vous le feriez pou un parquet de bois et les ai collés avec de la colle à bois. J’ai ensuite renforcé le fond avec de deux bandes de balsa qui courraient le long les planches collées. Après avoir laissé la colle prendre je l’ai retournée et j’ai utilisé une brosse métallique. J’ai appuyé à des endroits appropriés sur la planche pour faire des impressions d’ongles. Après la fabrication, j’ai lancé la peinture d’apprêt en noire. Touche finale est d’utiliser un cure-dent et appliquées une peinture métal pour donner l’impression de clou.
Voici une conception de porte de base qui peut être construit en quelques minutes. Encore une fois faite de balsa. La poignée est un anneau de 4mm simple et un peu de carte plastique.
Voici quelques détails en cours de finition.
Ces portes ont été récupérées dans un ancien kit, et des points de bonus seront donnés à ceux qui les reconnaîtront. La passerelle est en scratch.
J’ai injecté le mélange d’époxy d’abord dans le caniveau et laissais faire la gravité son travail. L’époxy coulait sur de petites roches. Le lit de la rivière a été incliné précisément pour que l’époxy coule lentement dans le petit lac.
A ce stade, nous avons placé le grand arbre de façon définitive, mélangeant les racines à la petite colline avec une texture de gravier et de petites roches et l’herbe haute a été placée de manière appropriée au dock, à la rive du lac et dans les zones boisées.
Une seringue en plastique jetable est l’outil idéal pour placer à des endroits difficiles ou étroits. C’est également un excellent moyen de contrôler où vous voulez placer l’eau. Une brochette de bambou est à portée de main pour éliminer les bulles ou étaler correctement. Bien que l’époxy soit un bi composant et nécessite un certain temps de durcissement, on le double presque toujours pour être sûr du séchage. Nous couvrons le tout avec du papier d’aluminium pour empêcher la poussière ou débris de s’installer sur l’eau.
Environ deux jours plus tard, nous étions prêts à coller toutes les maisons, les arbres, les buissons et le flocage final.
Enfin fini !



















1 commentaire: